Besançon – recherche des volontaires pour une étude sur les effets du smartphone – dédommagée 35€ – Octobre / Novembre 2019

Besançon : le CHU recherche des volontaires pour une étude sur les effets du smartphone

Le CHU de Besançon recherche 100 Bisontins, entre 20-30 ans et 60-70 ans, pour participer à une étude sur les effets du téléphone mobile sur la santé. L’étude est rémunérée.

Objectifs de l’étude :

  • analyser la relation entre l’exposition quotidienne aux radiofréquences liées à l’utilisation individuelle du téléphone portable et notre mémoire ;
  • analyser la relation entre cette exposition aux radiofréquences et le bien-être et la qualité du sommeil des participants.

Pour cette étude, 200 utilisateurs de téléphone mobile seront inclus : 100 personnes résidant à Besançon et 100 personnes résidant à Bâle.

L’étude se focalisera sur deux groupes d’âge :

  • les 20-30 ans, gros utilisateurs de ces technologies de communication
  • les 60-70 ans, peu inclus dans les études précédentes portant sur ce thème alors même que la mémoire constitue pour cette population un enjeu important.

Une application installée sur le téléphone et un questionnaire quotidien

L’exposition des utilisateurs de smartphone aux radiofréquences sera déterminée à l’aide d’une application installée sur le téléphone de chaque participant. Des données seront recueillies en continu, à l’aide d’un bracelet d’activité connecté porté tout au long de l’étude.

Enfin, chaque jour, un questionnaire en ligne permettra d’évaluer la qualité du sommeil et le bien-être des participants. Des tests psychométriques seront réalisés quotidiennement et les résultats seront collectés directement via une plateforme internet.

Participez à cette étude pour une période de 10 à 15 jours !

  • Vous utilisez quotidiennement un smartphone (Android exclusivement) et passez au moins cinq appels par semaine
  • Vous êtes âgé de 20 à 30 ans ou de 60 à 70 ans
  • Vous habitez Besançon

Etude indemnisée: à hauteur de 35 €

Les résultats de cette étude permettront de mieux connaitre l’exposition quotidienne des utilisateurs de téléphone portable aux radiofréquences, pour des tranches d’âge et des profils  d’utilisation différents.

De plus, cette étude aidera à une meilleure compréhension de l’influence de l’exposition journalière aux radiofréquences sur les capacités cognitives, la qualité du sommeil et le bien-être des utilisateurs de téléphones portables.

Déroulement de l’étude:

L’étude se déroule en trois temps :

  • une visite d’installation (de préférence à votre domicile )
  • 8 à 10 jours de mesure (selon vos disponibilités)
  • puis une visite de clôture (de préférence à votre domicile).

La première visite permet d’installer sur votre smartphone l’application qui permettra de mesurer votre exposition aux radiofréquences, de vous remettre et paramétrer le bracelet d’activité et de vous faire compléter une série de questionnaires (60-90 minutes environ).

Durant 10 jours au minimum, vous portez en permanence un bracelet d’activité et répondez chaque soir à un court questionnaire en ligne (3 minutes environ) et passez des tests cognitifs afin de mesurer les capacités de votre mémoire (10-15 minutes environ).

La visite de clôture sera plus courte (désinstallation de l’application, passation du questionnaire final, récupération du bracelet d’activité et mise en place de l’indemnité).

Renseignements et inscriptions : sputnic@chu-besancon.fr


Leave a Reply